Albert Fallen – Ep Impressions

0
91
Albert Fallen - Ep Impressions

Un Ep qui plaira sans conteste aux amoureux d’électro deep, minimaliste avec une voix qui vous transporte, vous touche ou vous attriste. Une petite petite à savourer sans modération… Belle découverte ou re découverte pour d’autres.

Stay In The Mood

Projet formé en 2011, Albert Fallen évolue dans un univers mélodique lancinant et minimaliste, nourri de sons deep-house et techno. Après avoir sorti un 1er EP Time / Why I’m There sur le label Te Iubesc Records en 2015, Albert Fallen dévoile aujourd’hui Make This Right, le premier single d’Impressions, un nouveau maxi composé de 4 titres inédits dont l’atmosphère pop est portée par des notes de synthétiseur qui ne cessent de surprendre.

Aboutissement de 3 années d’une longue quête de sons et d’expérimentations, ce nouveau projet se distingue par sa production sobre, et ses textures à la fois mélancoliques et dansantes. Nappes de synthés, riffs obsédants et beats électroniques s’entremêlent pour offrir des sensations planantes et des mélodies à réminiscences new wave. A découvrir avec le clip de Make This Right, tourné par le collectif parisien WNDB.

Nés dans les années 1980 à la fin de la new wave et élevés dans le rock alternatif des années 1990 et 2000, Arthur et Rachid forment Albert Fallen en 2011 sous l’impulsion des nouveaux courants électroniques. Marqués par les scènes de Londres et Berlin, ils souhaitent créer une musique pop indé innovante, inspirée par les sons deep-house et techno émergents.

Albert Fallen évolue dans un univers mélodique lancinant et minimaliste. Nappes de synthés, riffs obsédants et beats électroniques s’entremêlent pour donner lieu à une sensation nerveuse et planante. A travers des textes décousus et portée par une rythmique implacable, la voix cherche toujours l’évasion, tandis que les rythmes s’avèrent toujours entraînants.
Leur nouvel EP Impressions s’ouvre avec Distance, sa boucle hypnotique et ses nappes mélancoliques. Distance est un morceau aux mouvements constants, les changements de rythme donnent la dynamique et la mélodie emporte. Une cohérence se dessine quand la voix se pose sur le synthé et disparait à nouveau au fil des secondes. L’atmosphère pop est portée par de notes de synthétiseur insaisissables qui ne cessent de surprendre.

Sur Marionnette, la mélodie vocale lascive contraste avec la régularité des arrangements. Le track est mélancolique mais dansant, désarticulé et maîtrisé. Un riff de guitare lancinant et une nappe new wave viennent donner vie à un beat très tendu.

Albert Fallen – Ep Impressions

Impression, le titre éponyme, est une rengaine. Un chant perdu sur une basse entêtante. Les mots prennent leur sens puis se perdent. Entre voyeurisme obsessif et égocentrisme les mots sont diffus, vagues et reflètent​ nos vies d’aujourd’hui.

L’Ep se clôt sur son single Make this Right. Un titre au démarrage progressif, presque hésitant. Le rapport à l’autre y est encore décrit comme étouffant et fuyant, une certaine nostalgie se dégage. Puis les éléments électroniques du morceau se mettent en place et préparent l’arrivée du refrain qui libère l’émotion contenue du début. Il s’y exprime une recherche de rédemption ainsi qu’une fuite en avant teintée d’ironie.

Le clip de Make this Right se déroule en banlieue parisienne et a été tourné par le collectif parisien WNDB. Deux filles semblent passer des moments complices dans un parc. La sensation de liberté est omniprésente alors que les deux protagonistes alternent jeux innocents et actes de provocation. Mais au fil des secondes une réalité plus sombre se dessine. L’image se fige et le temps se suspend. Le doute s’installe, on se rend compte que l’une de nos héroïnes est soudain seule : l’était-elle depuis le début ? Était-ce un rêve, une hallucination ? A chacun de mettre un point final sur cette histoire d’amitié ambiguë.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here