Delphine – Blue Soul

Entre Reggae et Soul Delphine vous embarque dans son univers, signature Tuff Gong elle est une artiste dont vous allez entendre parler… Son album est un subtil mélange avec une voix qui harmonise le tout. Résolument moderne et bien entouré, Delphine avance et avance vite, à suivre.

Stay In The Mood

Delphine – Blue Soul

Blue Soul est un album riche parce que Delphine a voyagé aux quatre coins du monde en chantant le blues, la pop, la soul et le reggae. Elle a rencontré énormément de personnes de tous bords et travaillé à fond son art pour devenir une vraie pro mais aussi parce qu’elle a trouvé la force de conserver un haut niveau d’exigence jusqu’à l’ultime seconde de cet enregistrement. “Je pense que l’on peut en apprendre beaucoup sur moi en écoutant cet album” déclare à raison l’intéressée.

Delphine – Blue SoulPour mieux comprendre qui est Delphine, revenons un peu en arrière. En 2011 une paire d’auteurs-compositeurs reconnus dans ce métier lui écrit une dizaine de titres pop-groove et elle est sur le point de signer un contrat d’artiste avec une major. Mais après réflexion, ne se sentant pas vraiment à l’aise dans ce costume de pure interprète, elle décide de changer de cap. Direction l’une de ses grandes passions : LE REGGAE. Elle intègre aux chœurs la formation du burkinabé Marcel Sawuri et rejoint en parallèle le 57 Roots Band comme chanteuse – elle leur restera toujours fidèle : trois musiciens du band font toujours partie de l’équipe aujourd’hui et ont composé pour « Blue Soul ».

Rapidement, Delphine n’hésite plus à écrire ses propres chansons avec son complice Tony Nephtali. Le duo se produit en acoustique ou accompagné par le Hotta Faya Band sur les routes de France, de Belgique, d’Italie, du Luxembourg et d’Allemagne et totalise 200 dates dont de nombreuses premières parties : Pierpoljak, Culture, Clinton Fearon, Tonton David, Mo Kalamity, Amsterdam Klezmer Band, Richard Bohringer, Sir Samuel, Roman Electric Band, Yaniss Odua…

Delphine – Blue SoulDébut 2014, Delphine prend en main sa carrière solo avec pour objectif un premier album. Elle aurait pu réaliser des maquettes et faire le tour des labels mais elle opte pour l’autoproduction car elle sait exactement ce qu’elle veut : “pour ne pas perdre de temps, être efficace et répondre à mes envies, j’ai préféré tout prendre en main” dit-elle. Elle veut les meilleurs musiciens et ingénieurs du moment en France ou à l’étranger quitte à se déplacer à Londres, aux Etats-Unis ou en Jamaïque. Alors elle déploie une énergie extraordinaire, emprunte de l’argent, investit la majeure partie de son salaire d’intermittente dans ce projet et découvre en même temps qu’elle apprend (vite) ce métier. Le 12 septembre 2015 à 14 heures, elle décide d’envoyer le titre Music à Tuff Gong en prenant soin de joindre une présentation détaillée de son projet. Les semaines passent sans aucune réponse du label. La production de l’album continue d’avancer et un jour, le bras droit de Cedella Marley envoie ce petit message : “I love it !”.

L’album est signé chez Tuff Gong qui se charge de la distribution digitale pour le monde et de la promotion aux USA et dans les Caraïbes. En bonne “artiste entreprenante“, Delphine souhaitait que l’album soit présent dans les bacs en France. Le voici, chez Quart de Lune (Colocks, Nicodrum, Soul Sindicate & Dub Trooper…) qui organise cette sortie avec Rue Stendhal le 31 mars prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here