Le Bon Nob – P’tit Con

Un P’tit con le Bon Nob, mais un p’tit con qui balance ça bien… De la rage, du flow, des textes et du bon son que demander de plus à un Mc pour nous faire kiffer ? Le Bon Nob, fait le job et donne cette fraîcheur attendue dans le renouveau du game.

Stay In The Mood

Le rap français aujourd’hui ? Plus de contenu, plus de thèmes, plus de MC. Ça, c’est pour ceux qui s’arrêtent aux apparences. Pour les autres, il y a Le Bon Nob. Le Bon Nob ? Un rappeur de 28 ans, passionné de son et de sens.

Cursus original : un père qui écrit de la poésie, un grand frère qui initie Bruno (Le Bon Nob, donc) et lui fait découvrir le hip-hop des années 1990. À 15 ans, Bruno se lance dans le son en dilettante, pour le plaisir. Le déclic qui va tout changer a lieu à l’Elysée Montmartre, la salle parisienne mythique. KRS-One est en concert, Bruno est dans la salle. « Au bout de deux heures de concert, il lance un open mic. Je me suis faufilé sur la scène, KRS était au fond de la scène avec son DJ. J’envoie mon couplet et j’entends les gens applaudir. Je n’ai pas compris mais KRS était revenu sur le devant de la scène et me désignait genre “Big up, ça c’est bon !” J’ai vu les gens crier, j’ai trop kiffé et je me suis dit “C’est ça que j’ai envie de faire” ». La passion devient vocation, Nob se plonge dans le son, à fond. On l’entend sur plusieurs projets (un album de Yépa, le groupe avec Remo, son frère jumeau, la mixtape La Trentaine qui regroupe ses 30 premiers freestyles vidéo, un EP avec ClemBeatz). Très vite, il privilégie le fond à la forme, les thèmes à l’égo trip. « Je préfère écrire un texte intéressant même si ce n’est pas très actuel dans la façon de poser que de me prendre la tête sur un style de fou mais de ne rien dire d’intéressant parce que la forme m’a bloqué » explique Nob. « J’aime faire des constats, donner des solutions. Il faut avoir un message, que les gens retiennent quelque chose. Tous les rappeurs que j’écoutais quand j’étais petit, je les kiffais parce qu’ils m’apprenaient des trucs. Trop peu me font cet effet là aujourd’hui ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here