Les Vieux Môgôs – Motherland

Un reggae beau, maîtrisé et superbement amené. Vous allez adorer cet album Motherland qui respire l’Afrique, Les Vieux Môgôs assure et montre le talent de branche africaine de la reggae family. Pour les amoureux de musique, attention du lourd… les arrangements, les claviers, les cuivres et guitares c’est simplement divin.

Stay In The Mood

Comme Bob Marley l’a toujours souligné, Reggae et Afrique sont indissociables. Les membres des Vieux Môgôs ont vécu l’explosion mondiale du Reggae et marqué les esprits notamment aux côtés d’Alpha Blondy. Car c’est en effet avec Sam Koné (ex batteur du Solar System) que l’aventure des Vieux Môgôs a commencé.

Les Vieux Môgôs – MotherlandChristian, un des grands amis de Sam Koné, était responsable d’un studio d’enregistrement à Abidjan (Côte d’Ivoire) : « On surnommait Christian ‘Vieux Mogo’ qui signifie en malinké le grand-frère » explique Sam Koné. En 1997, il contacte Lucien Atse, Joel Gbanda, Olivier Koffi, Christian, Joseph (Big Jo), Waiper Saberty et Evariste Yacé. Étant tous de la même génération musicale, ils baptisent naturellement le groupe Les Vieux Môgôs. Ils commencent rapidement à écumer les bars et les clubs d’Abidjan comme le Paim’s ou le Jamaica City, hauts lieux de la Nuit ivoirienne.

Les textes abordés sont conscients et actuels, mention spéciale pour Clando revenant sur la situation actuelle des migrants et qui fera prochainement l’objet d’un clip. Il est aussi question dans cet album du Libéria, de l’Afrique au sens large (Motherland), du respect de l’homme et de thématiques sociales et spirituelles pour un album reggae, rasta et résolument africain.

Les invités de l’album « Motherland » :
Ras Goudi Brown apparaît sur Addis Abeba – Il est ivoirien et avait déjà eu l’occasion de collaborer avec Les Vieux Môgôs.
Jah Light, chanteur basé à Abidjan, apparaissait déjà sur le 1er album des Vieux Môgôs produit par Alpha Blondy, notamment dans la vidéo One Love. On le retrouve ici sur le titre I’am Dread
NJ a activement participé à l’élaboration de l’album signant paroles er musique de Goumin Goumin et Liberian Boys et a composé Addis Abeba. Fort d’un album solo, NJ est plus qu’un simple featuring.
Waiper Saberty vit en France où il mène sa carrière solo (2 albums). Il a collaboré avec Les Vieux Môgôs dès le 1er album.
Mande Diarra et Carmélithe sont les deux chanteurs lead du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here