Meta And The Cornerstones – Hira

0
67

Simplement une dinguerie monumentale, un casting de malade, un album qui va falloir vous procurer dès le 17 février. L’amour et l’union au travers d’un album Meta Dia fait le pont et quel pont ! La formation musicale est exceptionnelle, au temps que le résultat. Dans votre discothèque, cet album est indispensable…

Stay In The Mood

Meta And The Cornerstones – Hira

Un an et demi aura fallu à Meta And The Cornerstones pour trouver les fonds, enregistrer, mixer et masteriser en Angleterre, Pays-Bas, Jamaïque, Paris et New York. Ce troisième album (et le plus attendu) « Hira » est prêt et sortira le 17 Février 2017 sur Metarize LLC et Dibyz Music, distribué par Baco Records et Believe Digital. Enregistré au Studio Real World de Peter Gabriel et mixé par Shane Brown (Jukeboxxx) et Bonzai Caruso.

Meta And The Cornerstones – Hira« Hira porte le témoignage de la philosophie et l’amour indivisible chers à Meta Dia, y compris l’amour de soi-même comme prérequis à toutes formes d’amour. » (Werner Zips, Université de Vienne). « Voilà de quoi le reggae music a besoin » dit Shane Brown « this is real authentic reggae music (…) Hira fait partie de ces albums qui resteront ». Un mélange de diverses musiques du monde sur une base roots reggae. Le projet est porté par les textes de Meta Dia, emprunts d’une profonde spiritualité, « Hira » tente de repousser toutes formes de frontières et vient célébrer les différences, de peuples, de cultures et de religion. « Hira » prône une union spirituelle, une tolérance religieuse et un respect de soi.

Meta And The Cornerstones – HiraNé et élevé dans les traditions islamiques soufi dans un village du Sénégal, Meta Dia sait d’où il vient et s’efforce de répandre ce qui divise le plus en ce moment, attise la peur et la haine : la Paix. Meta Dia prône la Paix, en pointant tout particulièrement la détérioration des rapports humains et leur foi en notre société actuelle : « Salam (Paix) est notre doctrine, notre pierre angulaire » (Zion Stereo). Toutes les chansons sur « Hira » sont connectées entre elles. L’album déroule une histoire entière, des bas fonds (Hira) jusqu’à se trouver soi-même (Finding Oneself). Meta Dia ne s’est pas contenté d’écrire et composer les 14 morceaux de l’album, il produit l’intégralité du disque. Meta Dia and The Cornerstones incorporent toutes sortes de saveurs musicales : bossa nova, sons du Moyen Orient, Gnaoua marocain, jazz classique, flamenco, rock, rythmes africains, le tout arrimé à un solide Roots Reggae.

Proclamée meilleure vocaliste féminine, décorée (et quatre fois nominée) d’un Latin Grammy Award, Concha Buika apparaît sur deux titres de l’album. « Ce qui était supposée n’être qu’une apparition s’est fini en intense collaboration » raconte Meta Dia. « Une grosse surprise, préparez-vous à avoir la chair de poule ! » ajoute-t-il.

Un casting de musiciens internationaux des plus impressionnants !
Dean Fraser, saxophone (Jamaïque)
Fixi, accordéon (France)
Rico Gaultier, flûte (France)
Hamed Meziane, gnaoua (Oran, Algérie)
Stanislas Steiner, violon (France)
Beuz Thiombane, percussions (Sénégal)
Aya Kato, clavier (Japon)
Rupert McKenzie, basse (Jamaïque)
Kubix, guitariste (France)

Batteurs : Ricardo Simons (Surinam), Biguy (Côte d’Ivoire) et Simon Roger (France)
Claviers : Daniel Adelaide (Martinique) et Fayce Belmokadem (Algérie/France)
Choeurs additionnels : Tamara Nivillac et Silvany la Croes (Curaçao)
Mato Cirade, basse (France), Tommy Tornado et la section cuivres (Pays-Bas)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here