Mode2 et le rythme dans la peau

Mode 2 est une légende du graffiti, il a un style sketchy unique, reconnaissable entre mille. On le retrouve ce mois-ci à la galerie Openspace, où il expose “Préludes”, une collection de vingt œuvres sur toile et papier qu’il prépare depuis un an.

Pionnier du mouvement post-New York, lorsque le spray a traversé l’Atlantique au début des années 80, il a autant été influencé par la culture hip-hop qu’il est devenu un pilier du mouvement. Originaire de l’ile Maurice, qu’il quitte en 1975 pour rejoindre ses parents à Londres, Mode 2 commence par dessiner avant de rencontrer Bando et s’ouvrir au graffiti en le suivant à Paris vers 1985. Le terrain de Stalingrad et les trains avec le posse NTM ne sont qu’une étape, il est curieux, il voit loin et s’envole vers Copenhague, puis Stockholm. En 87 il fait la couverture du fameux Spraycan Art, il est alors en haut de l’échiquier du graffiti Européen. Pourtant son style est très New-Yorkais, on sent le groove d’une block party, la chaleur et la sensualité de belles gueules hétéroclites dans une harmonie de mouvements dynamiques. C’est le graff qui a boosté son trait, lorsqu’il revient au dessin, on retrouve l’élan du geste de l’urgence. Il aime travailler la peau, le cheveux, le pli du tissu pour lui offrir un dynamisme, un rythme, presqu’une musicalité.

C’est de ce vocabulaire qu’est issu “Préludes”, le titre de cette exposition qui nous régale tant par sa finesse que sa poésie. La scénographie se joue sur partition en quatre temps. La première est une alternance de couleurs chaudes et froides, une explosion de lumières, c’est la fête. De grands formats sur un mur recouvert d’une esquisse géante de scène de dance qui sert de fil conducteur ou de filigrane. Dans la seconde salle, la musique s’adoucie, les tons ocre et terre battue inspirent plus la nostalgie funky ou soul, disons cuivrée, le mouvement est toujours à l’honneur. La troisième étape sert de transition, les formats deviennent raisonnables et on retrouve un peu de lettrage. Mais la quatrième salle annonce le futur, on passe de la rue aux Beaux-Arts. Plus que sensuelle, la thématique devient érotique et la technique surprenante. Mode2 ouvre une porte sur son travail, ses recherches, il épure, il cherche le trait juste et le trouve. Avec ce qui semble être une esquisse, il arrive à donner vie, volume et texture à un corps, à un geste, un instant.

Keep a mooving Mood !

“Préludes…” de Mode2 à la Galerie Openspace – 116 boulevard Richard Lenoir, Paris11. Du 26 novembre 2016 au 28 janvier 2017.

Plus d’infos sur la Galerie Openspace ou sur le site de Mode2

Crédit photo : Ugo Cab / InTheMood

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here