« Psaumes » – Arm & Tepr

0
133

« Psaumes » – Arm & Tepr

La fusion de deux styles, RAP et ELECTRO. Ma foi, j’aime bien, les prods sont étonnantes et pourtant pas farfelues et le flow d’Arm apporte énormément à l’homogénéité de l’ensemble. Un album à part et à découvrir une réussite selon moi.

Stay In The Mood

Entre deux discussions sur Akira, Travis Scott, James Blake, 18+ ou PNL, le rappeur Arm et le producteur Tepr décident de lancer un projet commun. Un disque court, écrit et produit efficacement, enregistré en peu de prises et mixé dans la foulée : PSAUMES est réalisé. La direction est claire : peu de sons, peu d’effets, chercher la puissance dans le minimalisme. Si Psaumes s’inscrit dans la lignée des nombreuses collaborations entre les deux artistes, au sein d’Abstrackt Keal Agram ou Psykick Lyrikah, c’est avant tout un projet à part entière, dense et complet, 8 titres portés par un travail commun et une vision partagée.

L’album s’ouvre sur TOTEM et ses percussions digitales qui : s’entrechoquent et ses synthétiseurs de Trance saccadés. La production est épique mais brute, le refrain chanté par Arm est assumé et s’empile sur les couches de vocoder. Le ton est donné. TU SAIS déboule et fait bouger la tête, c’est le genre de morceau agressif que l’on écoute planqué sous sa capuche, en compagnie de son gang imaginaire à Neo-Tokyo. L’intensité des refrains tranche avec le minimalisme des couplets et donne une impression permanente d’être sur le fil d’un rasoir. SUR LE CIEL porte bien son nom, le morceau est comme une bouffée d’air frais après les deux premiers rouleaux compresseurs de l’album. La rythmique hypnotique et sombre s’illumine sur les refrains chantés, pré- cepte d’un père à son fils, portés par les sons de choeurs synthétiques. LA NUIT, entre son côté BO de David Fincher et ses samples de Hardcore néerlandais, est clairement l’ovni « pop »de l’album.

PSAUMES est le premier titre écrit par Arm et Tepr lors des sessions du disque. Il en est la pierre angulaire, intense, et dont la lenteur écrasante scelle la direction sans compromis du projet. Certains titres sont aussi des moments de créativité fulgurante. Tepr fait suivre de courtes boucles en chantier à Arm qui en quelques heures, écrit et structure

RALLUMEZ-LES, vrai morceau de bagarre et de chiens, dans une ambiance à mi-chemin entre le rap de bayou d’un Kevin Gates et des images futuristes qui semblent surgir de Blade Runner… Dernier rouleau compresseur, L’OPPOSÉ prépare le terrain pour l’émotionnel CHAQUE SOIR qui meurt dans son écho sans fin et clôture cette virée nocturne, éprouvant voyage au sein d’une ville imaginaire dont les deux artistes se sont fait, l’espace de huit titres, les témoins. Fidèles à leur crédo originel malgré les années d’expérience, Arm et Tepr signent un album qui ne triche pas, à leur image : ambitieux, entier et résolument tourné vers le futur.

Ce projet sera présenté sur deux dates exceptionnelles :
02/06/2016 : PARIS – Le Nouveau Casino
03/06/2016 : RENNES – L’Ubu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here